Bilan d’une semaine d’immersion en Boucherie.

Ma Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel s’est achevée. Je suis ravi d’avoir pu découvrir ce métier. J’ai encore énormément de chose à apprendre et cela me fascine.

Globalement, je suis ravi d’avoir effectuer ce stage dans cette boucherie. Les gens que j’y ai rencontré ont été très accueillant et ont compris ma passion, ma motivation. J’ai donc logiquement demandé au patron s’il serait prêt à accueillir pendant un an pour ma formation au CAP Boucherie. Ce dernier accueille déjà un alternant à la rentrée mais me propose tout de même de repasser la semaine prochaine pour me donner une réponse.

Dans le courant de la semaine suivante, je repasse à la boucherie récupérer la fiche du bilan de ma PMSMP avec tous les commentaires du patron sur ma semaine passée à la boucherie.
Je suis honoré, voire ému, car ce bilan est très positif. Il stipule que je suis sérieux et motivé et note que je suis tout à fait apte à devenir Boucher et à suivre la formation pour le CAP Boucher.

Puis j’en profite pour lui demander s’il a pu prendre une décision concernant ma venue durant un an dans sa boucherie pour ma formation. Il me répond que ce sera bon, qu’il y a beaucoup de travail et que je ne serais pas de trop. Je suis enchanté. Je repars avec un grand sourire mais tout n’est pas fini, je ne suis pas encore accepté en formation au CAP Boucher pour adulte.

D’un point de vue administratif, il faut déposer ce bilan au Pôle Emploi afin que ces derniers enregistre le résultat de ma PMSMP et puisse le transmettre à l’entité organisatrice de la formation, à savoir la Chambre des Métiers et d’Artisanat de l’Indre et Loire.