Une journée d’information et un entretien pour la formation de Boucher.

Aujourd’hui j’ai rendez-vous à la CMA pour une journée d’information. Je suis assez surpris qu’il y ai tant de monde, nous sommes un bonne trentaine.

Tout d’abord l’on nous explique en quoi consiste cette formation de boucher, comment elle se déroulera et quelles sont les épreuves du CAP Boucher.

La formation porte le nom de « Créateurs / Repreneurs ». L’objectif est donc pour les candidats de finir par devenir Artisan Boucher. En effet, cette profession voit de plus en plus de départ en retraite, donc de fermeture de boucherie qui ne sont pas reprise. La CMA souhaite donc relancer cette profession en créant des chefs d’entreprises. En effet, lors de cette formation des cours de gestion, d’économie, de compta… seront dispensés.

Après une série de questions plus ou moins intéressante de la part des candidats présent, l’on nous annonce que nous allons passer des entretiens individuels afin d’évaluer nos motivations. Ce sont ces entretiens qui feront que les candidats seront sélectionné ou non pour intégrer la formation de Boucher.

Après un bonne période d’attente, c’est mon tour. L’exercice est plutôt classique, l’on me demande juste de parler de moi et d’expliquer pourquoi je suis là aujourd’hui. Quasiment aucune autre question ne m’est posée à part quels sont mes objectifs une fois le CAP Boucher obtenu et surtout ai-je déjà une entreprise pour m’acceuillir en stage.
Après 20 petites minutes de discours, l’on m’annonce que je serais prévenu par courrier du résultat des entretiens. Je rentre chez moi assez serein, ayant pu démontrer ma motivation et ayant déjà une entreprise, je ne devrais pas avoir de souci pour me retrouver parmi les 15 candidats qui commenceront cette formation de Boucher.