Une dernière journée en boucherie.

Et voilà, le dernier jour de ma PMSMP arrive. J’ai bien l’intention de profiter de cette dernière journée en boucherie.
Nous sommes samedi, je n’ai pas l’habitude de travailler le weekend mais ce sera cela ma nouvelle vie.
Afin de remercier toute l’équipe pour son accueil et sa gentillesse, je suis venu avec un gâteau au chocolat que j’ai préparer hier.

A mon arrivée, je ne me pose même plus de questions : je met un veste, un tablier et je me lave les mains. Nous sommes samedi et c’est un jour important pour le chiffre d’affaire.
Ce matin, je prépare deux rôtis de bœuf et un un rôti de dinde. La technique est toujours la même, j’oserai presque dire que je commence à la maîtriser. Le patron remarque ma minutie, c’est flatteur.

Je passe ensuite sur de l’épluchage. Une belle pièce de bœuf a nettoyer. Là aussi je suis plus à l’aise mais il me faudra encore de la pratique pour être rapide et précis.

La matinée passe à une vitesse folle. L’on me demande ensuite de réaliser des brochettes en vue de ce beau week-end qui commence. Je passe donc le reste de la matinée à embrocher du poulet, du bœuf, de la dinde, chacun entre-piqué de poivrons et d’oignons. Je n’ai pas compté le nombre de brochettes réalisées mais ce fut un peu long et répétitif mais bon, il faut satisfaire le client.

La matinée s’achève et pour la dernière fois je m’occupe du nettoyage du labo.